Visuel 1

TAXI/VTC

Le réseau des Chambres de Métiers et de l'Artisanat organise les examens Taxis-VTC, sur l'ensemble du territoire national depuis la publication de la Loi GrandGuillaume le 29/12/2016 et conformément au Décret n° 2017-483 du 7 avril 2017 et ses quatre Arrêtés.

Seul le réseau des Chambres de Métiers et de l'Artisanat a été désigné par la loi pour l’organisation de ces examens. Ainsi, il est le seul à pouvoir vous tenir informé de l’état de votre dossier, de votre inscription ou de vos résultats.

 

Contacts

Par téléphone

01 47 29 43 61 ou 01 47 29 43 96

Par mail

amorais@cma-nanterre.fr

mriane@cma-nanterre.fr

 

 

L’examen Taxi-VTC est composé de deux épreuves : une théorique et une pratique.

La théorie consiste en 7 épreuves écrites. 5 sont communes aux deux professions, deux sont spécifiques à chaque activité professionnelle :

  • A – Réglementation du Transport Public Particulier de Personnes
  • B – Gestion
  • C – Sécurité routière
  • D – Français
  • E – Anglais
  • F (Taxi) – Connaissance du territoire et règlementation locale
  • G (Taxi) – Réglementation Nationale de l’activité Taxi et gestion propre à l’activité
  • F (VTC) – Développement commerciale et gestion propre à l’activité de VTC
  • G (VTC) – Réglementation nationale spécifique de l’activité de VTC

La pratique est une épreuve de conduite. Il s’agit d’une mise en situation pratique : les candidats effectueront une course.

En cas d'absence du candidat à une épreuve

Le candidat qui ne peut, pour des raisons de force majeure, se présenter à la session d’examen pour laquelle il a été convoqué doit faire la demande de report de son inscription à la CMA92 au plus tard quinze jours après l'examen. La demande doit être motivée et accompagnée des justificatifs correspondants. Après vérification de l'absence du demandeur à l'examen et sur la base des éléments fournis, la CMA92 valide ou non la réinscription du candidat à une session ultérieure, sans frais supplémentaires.
Les cas de force majeurs sont les suivants :
• hospitalisation le jour de l'examen ;
• maladie ayant entraîné un arrêt de travail incluant le jour de l'examen.
Seules ces deux situations pourront permettre la réinscription du candidat à l'épreuve manquée, sans nouveaux frais.

À noter : pour pouvoir vous inscrire à l’examen Taxi-VTC, vous ne devez pas :

  • avoir fait l’objet d’une condamnation figurant au bulletin n°2 de votre casier judiciaire ;
  • avoir fait l’objet d’un retrait définitif de la carte professionnelle de conducteur de taxi, dans les 10 ans qui précèdent la demande d’inscription à l’examen ;
  • avoir fait l’objet d’une exclusion pour fraude à l’examen du certificat de capacité professionnelle, dans les 5 ans qui précèdent la demande d’inscription à l’examen ;
  • être détenteur d’un permis probatoire.

 

Les inscriptions s’effectuent uniquement en ligne, sur le site http://www.examentaxivtc.fr.

Important

  • Le nombre maximum de places par session d’examen est fixé à 1300 VTC et 200 Taxis pour toute la Région Île-de-France. Les inscriptions sont donc validées par la Région en fonction du nombre de places disponibles.
  • Tout dossier de candidature déposé sur la plateforme ne vaut pas inscription. La confirmation d’inscription à l’examen, sous forme de convocation, est adressée aux candidats par courrier et par mail deux semaines avant la date de l’examen.
  • Tout dossier incomplet ne pourra être pris en compte.
  • Une fois le paiement réalisé, la candidature est effective et définitive.

 

Liste des pièces à télécharger sur la plateforme

Attention : ne mettre que des orignaux. Les photocopies seront automatiquement refusées.

  • La Carte Nationale d’Identité recto-verso ou le Passeport en cours de validité.
  • Pour les étrangers ressortissants d’un État non membre de l’Union Européenne, l’autorisation de travail mentionnée au 2°de l’article L.5221-2 du code du travail.
  • Un justificatif de domicile de moins de trois mois.
  • Le permis de conduire de catégorie B, recto-verso, obtenu depuis plus de trois ans. Pour les détenteurs du permis papier (permis rose) : ce dernier doit être en parfait état. Il ne doit pas être détérioré (c’est-à-dire qu’il ne doit pas être usé, en plusieurs morceaux, avec des parties manquantes, scotché ou déchiré). Un permis en mauvais état ou non conforme entraînera l’ajournement de l’épreuve pratique. Si vous êtes concerné par l’un des cas cité, nous vous invitons à faire la demande d’obtention du permis carte sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés, https://ants.gouv.fr.
  • La signature du candidat, faite sur un papier blanc. 
  • Une photo d'identité.
  • Le paiement des droits d'examen.

Le règlement par carte bancaire, en ligne, est fortement recommandé, le temps de traitement du dossier pour un règlement par chèque étant sensiblement plus long.

Le montant des inscriptions en vigueur depuis le 1er janvier 2018 :

  • épreuves complètes (écrit + pratique) : 198 € ;
  • mobilité professionnelle : 137 € ;
  • épreuve d’admission uniquement : 97 €.

 

Notre site utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. Plus d'infos. Cliquez ICI pour en savoir plus et désactiver les cookies. J’accepte